shichi-go-san au meiji jingu

Shichi-go-san, 七五三 littéralement « sept-cinq-trois », est un rite de passage traditionnel tenu le 15 novembre, pour les enfants de trois ans, les garçons de cinq ans et les filles de sept ans.

Pour l’occasion les parents habillent leurs enfants en kimonos et vont au temple prier pour leur prospérité et leur santé. Ce n’est pas un jour férié, si ce jour tombe en semaine, on trouvera alors foule aux temples en weekend, le plus proche de cette date.

Je pars avec mon amie Tomoe pour l’occasion au temple Meiji Jingu, mon préféré à Tōkyō. ^^

À chaque pas qui nous mène au temple, on voit de plus en plus d’enfants en kimonos, ils sont tous chōōō kawaii!!! (super mignons en jap’).

Avertissement: une fois la galerie sélectionnée, je ne suis pas responsable des émotions que vous encourrez. :p

Voici l’exemple d’une famille « chanceuse »: ils trois enfants, chacun âgé de trois, cinq et sept ans. Au Japon, on est adepte à la superstition, et dans ce cas-là, on dit que la famille est bénie et connaîtra le bonheur. Beaucoup de gens étaient ravis de les photographier car ça ne se voit pas beaucoup. C’est une très belle photo de famille en ce jour! (^^)

D’ailleurs, on peut faire une photo avec les enfants (et l’accord des parents), ce sont les touristes les plus heureux (et je les comprends!). Émouvant surtout lorsque Tomoe leur demandait de poser avec moi, l’onee-san: pour s’adresser à une jeune femme ou fille, donc Mademoiselle, on utilise ce mot qui littéralement signifie « grande sœur ». Pareil pour les jeunes hommes, pour les interpeler, on utilise le mot onii-san pour Monsieur, soit « grand frère ». C’est un aspect de la langue que j’aime beaucoup! 🙂

J’en profite pour écrire sur un ema avec Tomoe, une tablette en bois sur laquelle on formule ses vœux et que l’on fixe à l’endroit désigné, ici autour d’un des arbres dans l’enceinte du temple.

Tiens d’ailleurs, ce jour-là on a pu voir défiler devant nous plusieurs cortèges de mariages traditionnels (dans les photos ci-dessous, c’est un mariage mixte). On en a vu cinq en moins de deux heures. Il faut dire que non seulement on célèbre beaucoup de mariages au Meiji Jingu, mais il y en a plus lors de fêtes traditionnelles, comme pour porter bonheur au jeunes mariés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Advertisements
Cette entrée a été publiée le novembre 14, 2010 à 23:24. Elle est classée dans évènements, japon traditionnel, jardins et parcs, mode de vie, mon séjour de 2010 et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

5 réflexions sur “shichi-go-san au meiji jingu

  1. wonderful post 🙂

  2. Le , laly a dit:

    c’est magnifique et ça ne donne qu’une envie… y aller!

  3. Pingback: japon vintage | tokyo fever

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :