lumière sur le noël japonais

Tout comme Halloween, les fêtes s’exportent facilement chez les Japonais et connaissent certains changements. Noël ne se fête pas en famille mais en amoureux, c’est un peu leur Saint-Valentin (également fêtée autrement, je reviendrai dessus dans un autre post).

Fait insolite: c’est une période très prospère pour le KFC… Si si. (o.O)
Les files d’attente atteignent souvent des records la veille de Noël, mais rassurez-vous (ou pas) il y quelques explications à ce phénomène qui a débuté en 1974. Le Japon fêtait déjà Noël dans une perspective commerciale depuis la fin de la guerre, et KFC lança alors une grande campagne mémorable à travers tout le pays qui a donné lieu à une véritable tradition depuis cette année-là.

Autre explication: avec des appartements de petite taille, beaucoup de gens n’ont pas de four permettant de cuire un poulet ou une dinde. D’ailleurs, les dindes ne sont pas très communes vu qu’il faut les importer (donc pas à la portée de tout le monde niveau budget). La solution qui s’offre est d’acheter de la volaille prête à être consommée, on revient encore au KFC.

Maintenant venons-en au sujet de ce post, les illuminations de Noël.
Comme je l’ai souvent noté, nos amis Japonais ont ce petit plus où quand ils importent quelque chose, ils ont tendance à vouloir le travailler à la perfection, comme les lumières de Noël à travers lesquelles on retrouve toute la dimension féérique des fêtes de fin d’année.

L’une des plus impressionnantes sont celles de Tokyo Midtown, comprenant plus de 300.000 lumières LED. Un parc de lumières où l’on peut se promener et s’émerveiller avec ses proches ou en solo.

Cette année, Caretta Shiodome a créé une interaction entre une projection 3D dont le thème est White Christmas in the Sea (Noël blanc sous l’océan) et leurs illuminations traditionnelles. Jetez un coup d’œil à leur vidéo promotionnelle.

Évidemment, le Tokyo Dome City propose comme chaque année des décors lumineux impressionnants.

Omotesandō, les Champs-Elysées japonais se parent de quelques 500.000 LEDs pour les fêtes de fin d’année.

Yebisu.

Shinjuku Terrace.

Autour de la station JR Yurakucho.

Yokohama propose également un petit marché de Noël chaleureux au style germanique où l’on trouve même des spécialités allemandes.

Les illuminations des fêtes de fin d’année ne concernent pas uniquement Tōkyō; la ville de Kobe propose aussi une décoration plus que fascinante.

Kyōto nous offre aussi l’émerveillement visuel dans leur parc de lumières qui attire plus de 2 millions de personnes par an.

Enfin, Nabano no Sato (dans la préfecture de Mie) détient le record de décors lumineux. Entre le tunnel « étoilé » et un Mont Fuji rayonnant, ce sont plus de 7 millions d’ampoules LEDs qui sont installés!

Sur ce, Joyeux Noël tout le monde!  (*^▽^)/
メリークリスマス !

Photo credits: Kobe, Christmas in Shinjuku, Winter Illumination, Caretta, Xmas in the sea, Roppongi, Winter Illuminations acrosss Japan, Advanced luminations, Christmas Lights Trivia, Caretta Light Show, Kyoto Travel,

Publicités
Cette entrée a été publiée le décembre 24, 2013 à 12:15. Elle est classée dans évènements, dans l'air du temps, insolite et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :