2014 l’année du cheval

Avant tout, Bonne Année 2014 à toi lecteur qui me suit ou es juste tombé sur ce blog par hasard. (^^)/

Cette année est placée sous le signe du Cheval, attendez-vous à une collection de wagashi, friandises et cartes à image hippique. 😉

Fêté en famille le 1er Janvier, le Nouvel An, ou shogatsu, est la fête la plus importante au Japon, minutieusement préparée à l’avance.

Tout d’abord on fait un grand nettoyage de « printemps », l’ōsōji, on paie ses factures, dettes, etc… afin de bien démarrer l’année. Entre Noël et le 7 janvier, on place à l’entrée des maisons et des bâtiments les kadomatsu, décorations constituées de sapin et de bambou destinées à accueillir les divinités.

Les temples et sanctuaires sont bondés de monde les trois premiers jours de l’an pour le Hatsumōde, la première visite de l’année. On part prier, faire ses vœux, piocher la bonne fortune avec les omamori et les omikuji… Les trois premiers jours de 2007, des records sont battus avec environ 98 millions de personnes dans les temples. Le Meiji Jingu seul a comptabilisé 3 millions de personnes! Asakusa fait aussi partie des temples les plus populaires durant cette période.

L’ambiance est très festive, des stands de nourriture sont dispos comme d’habitude. Les mets consommés sont des soba (nouilles de sarrasin trempés dans un bouillon) et surtout l’osechi, un plat préparé environ deux jours à l’avance, consommé froid sauf la soupe. C’est une sélection de nourriture typiquement japonaise constitué de poisson, algues, soja, riz, miso, mochi, etc… présentée dans des jyubako, des boîtes décorées.

L’alcool festif est le toso, un genre de sake épicé qu’on boit pour se purifier et s’assurer une bonne santé pour l’année à venir. Les temples proposent aussi de l’omiki, un alcool de riz sacré.

Rappelons que le Washoku, l’art culinaire japonais notamment relié au Nouvel An, est nouvellement entré dans le Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. 🙂

Dans les temples bouddhistes, joya no kane est la tradition où l’on fait sonner la cloche 108 fois à minuit; 108 représente le nombre de pêchés humains, cette tradition permettrait de les expier. Quelques temples laissent même les gens venir sonner eux-mêmes cette cloche (comme le temple de Shomyo-ji à Yokohama).

En début d’année tout le monde est en congé et la majorité des commerces sont fermés (rarissime). On reprend le 4 janvier, où beaucoup de salariés partent visiter les temples en groupe afin de solidifier les liens et prier pour la bonne continuation de l’activité de l’entreprise.

Toujours selon la tradition, le 2 janvier, l’Empereur souhaite la bonne année à tous les Japonais dans l’une de ses rares apparitions publiques. Pour 2014, la famille impériale a d’ailleurs choisi de partager une photo de tous les membres réunis.

Featured image: Tokyobling.

Photo credits: Hatsumōde 1, Hatsumōde 2, 3, 4, 5, Asakusa, Ema, Sensoji, Osechi & Joya no kane, Toso, Wagashi 1, 2, Cheval. Kadomatsu.

Publicités
Cette entrée a été publiée le décembre 31, 2013 à 20:14. Elle est classée dans évènements, cuisine, dans l'air du temps, japon traditionnel, mode de vie et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :