la rivière fleurie de meguro

Après deux jours météo difficiles, le temps s’annonce enfin correct, ma première vraie visite peut démarrer. Direction Meguro, sur les bords fleuris de la rivière (ou du moins ce qu’il en reste)… :p

Je m’arrête à Ebisu et entame ma marche avec une carte simplette sur mon téléphone, les applications que j’ai téléchargées n’ont pas tenu leurs promesses, les cartes ne s’ouvrent pas hors ligne… :/ Je marchais comme prévu sur l’avenue et me suis trompée de route à un moment.

Ce qui n’est pas plus mal car je tombe sur une perle, un temple bouddhiste calme et magnifique, nommé le temple de Yūtenji. Mais le meilleur est que j’admire mon premier cerisier en fleurs au Japon! Et il est éblouissant! 😀

Aujourd’hui est en fait le jour de Bouddha, quelle coïncidence, peut-on dire que mes pas ont été guidés jusqu’à lui? 🙂

Après tant d’émerveillement, je reprends ma route et cherche la bonne direction. Les applis ne m’aidant pas, j’utilise la 3G un instant pour m’y retrouver. Attention si vous décidez de voyager au Japon, ne faites pas la même erreur que moi. Ces 2 minutes de 3G en roaming m’ont coûtée 40 euros!! Mais on apprend de ses erreurs, je vous expliquerai dans un autre post quel carte amener pour bénéficier d’une ligne ou de la 3G en touriste sans vous ruiner.

J’arrive enfin à la rivière, bordée de cerisiers, sa réputation est à la hauteur. Hélas pour moi, il reste peu de fleurs, il est tard pour les admirer dans toute leur splendeur. Surtout que ces 3 derniers jours n’ont pas aidé avec cette météo exceptionnelle où vents, pluie et froid intenses n’ont pas cessé.

L’endroit reste tout de même superbe, je reviendrai à cette période tant attendue une autre année pour pouvoir mieux en profiter. Cependant le matsuri n’est pas encore fini, il reste encore quelques jours. D’où la présence de nombreuses lanternes bordant aussi la rivière, je décide de rester jusqu’au soir pour les admirer. On est en semaine, il n’y a pas foule mais beaucoup de gens et de touristes continuent à venir, surtout le soir.

Je prends une pause « déjeuner » et du froid (il fait encore frisquet) dans un petit café avec terrasse qui donne sur les cerisiers, où je commande quelques tapas, puis un café et un dessert. Délicieux!

La nuit tombe, ces lanternes roses ajoutent une touche de romantisme à l’endroit. Je me promène encore un peu et continue à photographier avant de m’éclipser pour retrouver Tomoe un peu plus tard dans un izakaya à Ikebukuro, le même auquel elle m’avait amenée 4 ans auparavant…

Advertisements
Cette entrée a été publiée le avril 9, 2015 à 19:35. Elle est classée dans à l'arrivée, évènements, japon traditionnel, jardins et parcs, matsuri, mon séjour de 2015, tokyo districts et taguée , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :