o japan where art thou

Arrivée le 10 mai en France, je reprends mes habitudes dès la descente de l’avion jusqu’à arriver chez moi, sans regarder en arrière.

Aujourd’hui, c’est comme si tout mon voyage au Japon n’était qu’un long rêve tranquille dont je me suis réveillée. La réalité française m’a tout de suite rattrapée, alors que je voulais rester au Japon pour un temps. Malgré cela, j’ai gardé mes habitudes japonaises, comme par exemple brûler un bâton d’encens et diriger la fumée vers soi comme dans les temples bouddhistes.

Un geste fait inconsciemment comme tant d’autres où je réalise bien qu’une partie de moi est bien empreinte de l’esprit nippon malgré mes habitudes françaises. C’est une culture qui m’est plus abordable d’esprit que celle de mon pays natal, et je ne peux réellement expliquer pourquoi.

L’amabilité des gens, la courtoisie, le respect, la propreté, la tradition, l’art, la langue, l’accessibilité malgré certaines barrières… Je vois les qualités et les défauts de ce pays, et y trouve ma place d’une façon ou d’une autre, que ce soit à travers ce voyage ou le précédent.

Je tiens à rester en contact avec cet univers non par fantasme mais par profond intérêt, un intérêt qui subsiste déjà depuis plusieurs années et qui n’est pas prêt de s’éteindre.

Publicités
Cette entrée a été publiée le mai 14, 2015 à 23:38 et est classée dans dans l'air du temps, mode de vie. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :