un matin d’un 13 novembre

Ce matin-là, je pars à l’ambassade du Japon à Paris avec mon dossier de candidature pour le Visa Programme Vacances-Travail que je convoite depuis un moment. Quelques candidats sont là aussi, il n’y a pas de ticket, on respecte tout simplement l’ordre de passage selon l’arrivée de chacun.

Pour les visas, on dépose son dossier que la personne en charge vérifie, et si besoin est de modifier quoi que ce soit, elle nous l’indique gentiment. On attend sur place une réponse. Ce ne fut pas long mais pour moi l’attente était intense. J’ai bientôt 31 ans, c’est ma dernière ligne droite. Et si le dossier était refusé? Tout est là, tout est bon mais ce n’est pas une raison…

Enfin on appelle mon nom, je rejoins la personne derrière cette vitre qui va me donner une réponse dans 3, 2, 1…

« Madame, votre dossier est accepté. »

Le soulagement mêlé à l’extase ont perturbé mes sens, c’est bon je pourrai réaliser mon rêve, enfin!

Elle m’indique que je dois repasser la semaine prochaine pour retirer mon passeport sur lequel ils vont apposer le Visa.

Je sauterai de joie quand je verrai ce Visa, pas avant. Mais j’ai quand même la tête dans les nuages, je souris bêtement, c’est fou.

Quelle journée! J’étais heureuse, tout le monde avait l’air bien. Mon frère passait une excellente journée aussi. Tout allait bien.

Ce jour-là j’étais avec mon copain et ma famille, on passait la journée à Paris, on a déjeuné à Opéra dans mon restaurant japonais préféré. On voulait y passer la soirée mais on était tous un peu fatigués, nous avons décidé de rentrer.

Après un dîner à la maison, la nouvelle est tombée. L’ami de mon frère lui dit de regarder les nouvelles, des fusillades sont en train de se dérouler à Paris… Non ce n’est pas possible.

La veille un attentat à Beyrouth et aujourd’hui quoi?! On découvre l’horreur, impuissants, dégoûtés, choqués.

Les jours passent, des jours insoutenables avec ces images médiatiques, mais des jours où l’on découvre aussi une profonde solidarité et un humanisme débordant.

Les jours passent, et le jour que j’attendais est venu, celui où je dois récupérer mon passeport à l’ambassade.

La sécurité est intensifiée, on se met dans cette petite file dans la rue et on entre un par un, et cette fois-ci tout passe au détecteur inclus vestes et manteaux. Comme à l’aéroport. L’atmosphère est palpable partout dans le pays, mais surtout à Paris, et c’est normal.

Je m’approche du guichet, et la responsable ne trouve pas mon passeport. Je m’inquiète un peu, puis elle me demande si j’ai la double nationalité. J’acquiesce. Et je m’inquiète doublement. Ce triste événement aura-t-il une répercussion sur l’aquisition de mon visa? Pourtant il n’y a pas de raison. On me demande gentiment d’attendre. Une attente de quelques minutes mais ce fut long pour moi.

Finalement on m’appelle et on me donne mon passeport, avec le visa apposé. Quel soulagement! Il était juste classé différemment, rien d’inquiétant dans tout ça. Mais je n’ai pu m’empêcher vu l’atmosphère pesante d’avoir cette inquiétude qui remonte.

Je vais pouvoir réaliser mon rêve, un rêve d’enfance, de nomade. Celui de vivre un an au Japon.

Mais surtout je voudrais rendre hommage à ceux qui sont tombés ce jour-là, c’est un rappel permanent à vivre, vivre ses rêves, vivre une vie libre et la promouvoir pour ne pas tomber dans cette démence, ce fascisme qui n’a jamais rien eu de glorieux, où que ce soit.

La meilleure réponse à la barbarie est la soif de vivre mais surtout de vivre libre.

Je remercie cette chance qu’on m’a donnée, vivons nos rêves dans la mesure de l’impossible. 

visa pvt japon blur

***

Featured image: Tokyo Skytree in Japan Today, Picture of the Day: For Paris

Publicités
Cette entrée a été publiée le novembre 23, 2015 à 18:40. Elle est classée dans pvt et taguée , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Leave a reply right here ^^

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :